Your search results

Bordeaux attire moins les Parisiens, les prix se stabilisent

Publié par J&L on 13 décembre 2018
| Blog
| 0

Partager sur les reseaux:


Bordeaux attire moins les Parisiens, les prix se stabilisent

Les Parisiens font-ils leurs valises à Bordeaux? Dans une ville attractive mais au marché de l’emploi encore restreint, certains renoncent. Le marché immobilier, lui, revient sur terre après une folle année 2017.

Les autocollants anti-parisiens ont-ils eu raison de la vague francilienne qui a déferlé sur les bords de la Garonne en 2017 ? En cette fin 2018, Bordeaux, encore un peu étourdie, semble reprendre ses esprits. Les Parisiens aussi: le marché immobilier, indice très révélateur, est désormais en plein ralentissement, avec des prix certes élevés mais qui ont reculé de 0,5% selon le baromètre de Meilleursagents au troisième trimestre. Du coté de la Chambre des notaires de la Gironde, le mouvement est moins net, mais significatif sur ce troisième trimestre : les prix augmentent encore de 5,6% pour les maisons, et reculent de 1,5% pour les appartements, en rupture avec les hausses à deux chiffres auxquelles le marché s’était habitué. Les transactions, elles, sont en baisse de 15 à 20%, selon le notaire Thibault Sudre. Les Parisiens auraient-ils vraiment repris le dernier TGV pour la capitale, échaudés par la flambée de 2017, qui a placé Bordeaux en tête des villes les plus chères de province, devant Lyon et Nice?

Il semblerait plutôt que la passion se soit transformée en mariage de raison. La ville, dont la qualité de vie n’a pas changé, attire toujours autant : chaque année, environ 2.000 nouveaux arrivants s’installent dans la capitale girondine, selon la mairie. Dont 70% de personnes originaires de Paris et de l’Ile-de-France. Et si certaines d’entre elles finissent par repartir, le phénomène reste difficile à quantifier.

Compare Listings